Justificatif médical

Page Title

Adhérents Mineurs :

 

Le certificat médical d’absence de contre-indication à la pratique du Karaté n’est dorénavant plus obligatoire pour les licenciés mineurs.

 

Celui-ci  peut être remplacé par un questionnaire de santé qui doit être rempli avec l’aide des parents. Ce questionnaire permet d’établir un bilan de santé et revêt un caractère confidentiel. Il ne doit en aucun cas être remis au club ou à la fédération.

 

Si toutes les réponses de ce questionnaire sont négatives, seule une attestation sur l’honneur est à délivrer au club lors de l’inscription. Si au moins une réponse à ce questionnaire est positive, une visite chez le médecin est nécessaire pour l’établissement d’un certificat médical précisant l’absence de contre-indication à la pratique du Karaté.

 

A noter que ce principe d’attestation permet également la participation à des compétitions.

Questionnaire et attestation (Adhérents Mineurs) :

Questionnaire et attestation (Adhérents Majeurs) :

Adhérents Majeurs :

 

Le certificat médical d’absence de contre-indication à la pratique sportive pour les adultes est dorénavant valable 3 ans pour prendre une licence à la FFK.

 

Durant cette période, le certificat médical peut être remplacé par un questionnaire de santé. Ce questionnaire permet d’établir un bilan de santé et revêt un caractère confidentiel. Il ne doit en aucun cas être remis au club ou à la fédération.

 

Si toutes les réponses de ce questionnaire sont négatives, seule une attestation sur l’honneur est à délivrer au club lors de l’inscription. Si au moins une réponse à ce questionnaire est positive, une visite chez le médecin est nécessaire pour l’établissement d’un certificat médical précisant l’absence de contre-indication à la pratique du Karaté ou du Pilates.

 

Pour les licenciés souhaitant participer à des compétitions, le principe d’attestation est également valable sous réserve que le certificat médical initial comporte l’absence de contre-indication pour la pratique du Karaté « en compétition ». Dans le cas contraire, un certificat médical comportant cette mention devra être fourni au moment du renouvellement de la licence.